Les Héritiers – Marie-Castille Mention-Schaar

Cette semaine, j’ai vu le film Les Héritiers réalisé par Marie-Castille Mention-Schaar.

Résumé:
Cette année-là, la classe de 2nde1 du lycée Léon Blum de Créteil est la bête noire des professeurs: élèves turbulents, irrespectueux, démotivés, moqueurs,… Mme Gueguen, leur professeur d’histoire-géographie, et professeur principal décide de prendre les choses en main en les inscrivant au concours national de la résistance et de la déportation qui a pour thème : « les enfants et les adolescents dans le système concentrationnaire nazi ».

Mon avis:
On a tous en souvenir une classe comme la 2nde1 du lycée Léon Blum. Cette classe où il semble ne pas y avoir de limites, face à laquelle bien des professeurs jettent l’éponge. Cette classe m’a rappelé ma classe de collège en ZEP. Dans ce film, l’attitude des élèves est, à mon avis, beaucoup plus justement transcrite que dans d’autres films (je pense notamment à Entre les murs dans lequel j’avais trouvé le trait bien trop accentué). Ici, on perçoit le manque de confiance des élèves en eux comme dans le système. Cette professeur d’histoire géo est incroyable parce que sa foi en ses élèves est inébranlable. Le moment où le proviseur lui demande des comptes sur son choix d’inscrire cette classe et pas la 2nde euro au concours est particulièrement révélateur. La performance d’Ariane Ascaride dans le rôle de ce professeur d’histoire-géo est d’ailleurs très juste.
Peu à peu, les élèves s’ouvrent les uns aux autres, se livrent en découvrant un pan de l’histoire qu’ils ne connaissaient que très peu. Ils en viennent à diriger leur révolte et leur colère contre le système nazi et comprennent l’importance d’un tel projet. Sans vouloir vous spoiler, leur implication paiera au delà de leurs espérances et ils sortiront bien changés de cette expérience.

A noter:
– la participation de Léon Zyguel, enfant rescapé d’Auschwitz qui n’a cessé de témoigné auprès des jeunes et qui est décédé quelques semaines après la sortie du film
– Ahmed Dramé, le jeune comédien qui joue Malik est à l’origine du scénario. Alors élève de terminale, il contacte Marie-Castille Mention-Schaar et lui soumet ses idées, basées sur son année de seconde au cours de laquelle sa professeur d’histoire a inscrit sa classe (difficile) à un concours d’histoire. Vous l’avez compris, Ahmed Dramé est l’un des élèves de la 2nde1. Il a aussi raconté son expérience dans un livre : Nous sommes tous des exceptions (Fayard, 180 pages, 15 euros).

nous_sommes_tous_des_exceptions_ahmed_drame

En définitive, un joli témoignage de réussite et de mixité; une histoire résolument optimiste qui nous donne un peu d’espoir !

Avez-vous vu Les Héritiers ? Qu’en avez-vous pensé ? 

Publicités

Une réflexion sur “Les Héritiers – Marie-Castille Mention-Schaar

  1. J’ai vu Les héritiers il y a quelques mois et je l’ai trouvé trés revelateur de ce qu’on peut etre amené à vivre en tant que prof. Je trouve ce film trés juste et il m’a beaucoup touché.
    Je compte également en parler prochainement sur mon blog :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s