Mes dernières séances de cinéma #2

the_danish_girl_banniere

Nouvel article cinéma avec au programme: Steve Jobs, The Danish Girl et Spotlight !

 

Steve Jobs – Danny Boyle

steve_jobsSynopsis (Allociné): Dans les coulisses, quelques instants avant le lancement de trois produits emblématiques ayant ponctué la carrière de Steve Jobs, du Macintosh en 1984 à l’iMac en 1998, le film nous entraîne dans les rouages de la révolution numérique pour dresser un portrait intime de l’homme de génie qui y a tenu une place centrale.

Mon avis: Je vous l’avoue tout de suite: je me suis endormie. Voilà, c’est dit. Attention, cela ne veut pas dire que ce film est mauvais! Le casting est plutôt bon (mention spéciale pour Kate Winslet) mais ne suffit pas à donner du volume à Steve Jobs. Le parti pris, tout à fait compréhensible, de ne traiter que trois jours de la vie de Jobs se révèle un frein au traitement du personnage. La chute, la reconquête et la victoire, je comprends les choix. Mais passer 2h dans les coulisses de trois keynote c’est long, c’est bavard, c’est acariâtre. En bref, c’est dommage. L’image de Jobs qui en ressort c’est celle d’un homme prétentieux, colérique, mauvais père (ce qui n’est sans doute pas entièrement faux). On se demande comment Joanna Hoffman (Kate Winslet) a pu le supporter toutes ces années!

 

The Danish Girl – Tom Hooper

danish_girlSynopsis (Allociné): The Danish Girl retrace la remarquable histoire d’amour de Gerda Wegener et Lili Elbe, née Einar Wegener, l’artiste danoise connue comme la première personne à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle en 1930. Le mariage et le travail de Lili et Gerda évoluent alors qu’ils s’embarquent sur les territoires encore inconnus du transgenre.

Mon avis: De Tom Hooper, je ne connaissais que le discours d’un roi que j’avais trouvé touchant, superbement mis en scène, faisant apparaître l’homme derrière l’Histoire. Et c’est cela que j’ai retrouvé avec Danish Girl. Les jeux de Eddie Redmayne et Alicia Vikander sont d’une justesse et d’une douceur folle. Eddie Redmayne prouve quel grand acteur il est et mériterait un deuxième Oscar (il l’a déjà eu l’année dernière donc à mon avis c’est mort pour cette année …). Tout en sensibilité, il rend un magnifique hommage à Lili, d’abord torturée puis finalement apaisée. Alicia Vikander, relativement inconnue en France, est surprenante d’abnégation. Rebelle au départ, l’amour fini par être plus fort et elle devient le pilier de Lili, au travers de laquelle elle trouve l’inspiration et le succès. Au delà de l’histoire de Einar – Lili, ce film est le récit d’un amour indestructible qui se fait acceptation de soi et d’autrui. Depuis ma sortie de la salle de cinéma, je ne peux m’empêcher de me demander: à leur place, qu’aurais-je fait ?

p

Spotlight – Tom McCarthy

spotlightSynopsis (Allociné): Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe – couronnée par le prix Pulitzer – qui a mis à jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise Catholique. Une équipe de journalistes d’investigation, baptisée Spotlight, a enquêté pendant 12 mois sur des suspicions d’abus sexuels au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde. L’enquête révèlera que L’Eglise Catholique a protégé pendant des décennies les personnalités religieuses, juridiques et politiques les plus en vue de Boston, et déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier.

Mon avis: Je ne sais pas par quoi commencer pour ce film. La réalisation du film et le travail des acteurs font de cette enquête incroyable le personnage principal. Tout est vrai. TOUT. EST. VRAI. Je crois que c’est ce qui m’a le plus bouleversée. Depuis ce film, je me demande: combien sont-ils? Enfin je veux dire, des prêtres ont été découverts, dénoncés, des victimes se sont exprimées après que cette enquête ait été révélée au grand public, et ce partout dans le monde. Mais… Depuis combien de temps cela durait ? Rendons-nous compte: l’Eglise existe depuis des siècles, les prêtres sont célibataires et contraints à l’abstinence depuis le XIe siècle. Cela a-t-il commencé tout de suite, ou est-ce un phénomène récent ? 6% des prêtres depuis le XIe siècle: combien de gamins cela représenterait-il ? combien de vies brisées ? Et puis toutes les personnes qui ne sont pas encore exprimées, honteuses ou totalement brisées, parfois suicidées ? Je suis d’éducation catholique et en 2001, je commençais le catéchisme, ma grand-mère me trainait m’emmenait très régulièrement à la messe le dimanche. Chez moi, les cours de catéchisme n’étaient pas délivrés par le prêtre mais par des mères de famille volontaires. Des gamins fragiles, sans repère masculin, il y en avait, il aurait été « facile » de les embobiner, de les toucher, de leur faire du mal. Cela aurait pu arriver à mes camarades de classe de mon petit village de campagne, à mes cousins et cousines, à mes oncles et tantes, à mon petit frère… En fait, ce film m’a mise en colère. L’Eglise est une institution millénaire, ancrée dans nos sociétés occidentales et qui a clairement usé de son pouvoir et de son influence sur les esprits pour faire passer ces actes ignobles comme « la volonté de Dieu » et détruire des vies entières, sans doute depuis des dizaines, des centaines d’années …

Pour revenir au film, il dépeint parfaitement la tension de cette enquête, la stupéfaction lors de la découverte de l’ampleur du phénomène et les efforts répétés de l’Eglise pour étouffer ce scandale. La complicité de la justice, le désarroi de ces familles pauvres, acceptant un gros chèque contre le silence et quand même quelques irréductibles, droits contre le pouvoir inégalé de l’Eglise qui les fait passer pour fous. Une mise en scène mesurée, sans artifice qui est diablement efficace et nous tient en haleine jusqu’au dénouement. Courez le voir!


Et vous, quels films avez-vous vu récemment?
Si vous avez vu ceux-là, qu’en avez-vous pensé? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s